Conseil pour vendre entre particuliers

vendre entre particuliers

Vendre un appartement sans agence revient à se passer des services d’un agent immobilier pour réaliser une transaction. Pour ne rien louper de votre vente et réussir à réaliser votre avis de valeur en ligne voici nos conseils.

Fixer le prix de vente

Il est normal lors de la vente de vouloir tirer le meilleur profit du bien à vendre. Mais attention à ne pas être déconnecté du marché actuel. En effet, une telle situation entrainera la fuite des acquéreurs potentiels surtout si dans le secteur il existe une forte concurrence. 

 

En outre, il faut prêter une attention particulière à ne pas sous évaluer le prix de vente de l’appartement. La raison en est simple : un mauvais signal est envoyé aux acquéreurs. Ils seront méfiants en visitant l’appartement et donc plus enclins à repérer les moindres détails troublants l’appartement. Fixer le prix de son appartement sans agence immobilière n’est pas une mince affaire.


Rassurez-vous, votre patience et votre pugnacité seront vos alliées pour déterminer le juste prix de votre bien. Comment réaliser un avis de valeur  ? Prenez une feuille et un stylo et notez tous les appartements à vendre dans votre secteur dans un tableau. Comparez-les et évaluer le niveau de concurrence (nombre de bien à vendre sur un secteur donné). Que dois-je comparer ? Je compare d’une part la surface, la date de construction de l’immeuble, l’emplacement exact et d’autre part le niveau de rénovation de l’appartement et son étage. Pour compléter votre idée, rendez-vous dans un premier temps sur un estimateur en ligne et n’hésitez pas à contacter un agent immobilier en ligne. En effet, ce service proposé par les agences immobilières est gratuit et sans engagement.

 

Soigner annonce

Il peut être tentant pour vendre d’être le plus explicite possible et de mettre toute une marmelade dans l’annonce. Le choix d’en mettre trop, une mauvaise idée pour la lecture. La construction d’une annonce immobilière doit être comme une préface d’un livre et non le livre dans son entièreté. Facilitez la lecture de vos « hôtes ». Les acquéreurs, dans un premier temps recherchent une surface, un nombre de pièces, le métro le plus proche ou encore la nature des travaux à réaliser. Pourquoi alors ne pas faire le choix de leur offrir ce qu’ils recherchent. Il est primordial de se distinguer par le raffinement de l’annonce plutôt neutre avec uniquement les informations essentielles.

N’oubliez pas, corrigez-vous (syntaxe, orthographe), on ne saurait trop le répéter. Concrètement, que dois-je faire figurer dans mon annonce de vente ? L’acquéreur qui ne se soucie pas uniquement du prix convoitera un bien pour les raisons suivantes : surface au sol, nombre de pièces, étage, emplacement, proximité avec les transports … N’hésitez pas à y ajouter la nature des sols (parquets, carrelage…).

Gestion des appels

J’ai décidé de vendre sans l’accompagnement d’une agence, alors je m’organise efficacement pour générer et gérer des acquéreurs. La première phase du travail est terminée, l’annonce est prête ! Il est l’heure pour vous de répondre aux sollicitations, téléphone, SMS, mails. La clé est la disponibilité et la réactivité. Les acquéreurs sont pressés, eux aussi se prévoient un calendrier de visite, soyez attentif à leur demande. Nous vous recommandons de créer un fichier Excel pour traiter l’ensemble des demandes. Cela aura à minima le mérite de suivre l’attraction de votre appartement. Créez-vous, par ailleurs, un calendrier en ligne et notez l’ensemble des rendez-vous à prévoir.

Une multitude de plates-formes web gratuite propose ce service, alors pourquoi s’en priver. Astuce : créez-vous un e-mail dédié à la vente de l’appartement, il peut en être de même avec la création d’un numéro de téléphone virtuelle unique qui vous évitera d’être contacté par des tiers professionnels.

La négociation, quel plaisir !

La négociation : vous n’allez pas y échapper et pourtant vous avez choisi de vendre seul sans agent immobilier alors on se retrousse les manches. Lors de la phase de négociation, rester calme et écoutez votre interlocuteur. Si les négociations se déroulent de la meilleure des manières alors demandez à l’acquéreur de vous réaliser une offre d’achat aux conditions négociées.


Il ne vous reste plus qu’à contacter un notaire pour la suite du processus de vente : signature d’un compromis de vente. Dans le cas où l’offre d’achat proposée n’est pas raisonnablement rédigée une contre-proposition d’achat écrite et envoyée par mail. Pas de panique, si la transaction n’aboutit pas, il ne vous reste plus qu’à continuer les visites ou alors de vous faire aider par un professionnel de l’immobilier pour avoir un avis de valeur en adéquation avec le marché.



Vendre un appartement seul sans agence, c’est économique

Georges V., au moment de mettre en vente son appartement de trois pièces au sein du quartier des Épinettes à Bordeaux, a pris sa calculatrice et fait ses petits calculs : une agence immobilière lui demanderait au minimum 23 000 € d’honoraires, soit l’équivalent pour lui de 10 mois de revenu. De plus, dans la conjoncture actuelle, pas question de mettre ces frais à la charge de l’acheteur, qui n’accepte plus cette augmentation indirecte du prix… Il a donc décidé de se passer d’agence. Un réel pari qui peut fonctionner à partir du moment où l’on est prêt à consacré des dizaines d’heures.

Les effets des oméga 3 sur l’organisme
Centre de formation en alternance pour le Groupe La Poste