Comment fonctionne une chaudière à gaz classique ?

 La chaudière dite « classique » n’est plus commercialisée depuis ces derniers temps. Pourtant, la chaudière est l’équipement de chauffage et de production d’eau chaude sanitaire le plus installé dans les foyers français. Mais pour profiter pleinement de ses avantages, il est important de comprendre le fonctionnement de chaudière à gaz classique.

Chaudière gaz classique : comment ça marche ?

Une chaudière à gaz classique est un système qui ne produit que du chauffage seulement ou de l’eau chaude sanitaire et du chauffage : cette dernière s’appelle une chaudière à double usage. Il existe des modèles au sol avec une plus grande puissance pour répondre aux besoins des familles nombreuses et des modèles de chaudières murales adaptées aux petits espaces. Les chaudières traditionnelles peuvent utiliser du gaz naturel ou du gaz propane, du bois, du fioul, de l’électricité et des granulés. Les modèles les plus populaires sont les chaudières à gaz ou à fioul.

Avant de chauffer votre logement, le fonctionnement de chaudière à gaz classique passe par certaines étapes :

  • La chaudière est raccordée au réseau pour le démarrage ;
  • Le gaz survient à la chaudière depuis le réservoir enterré dans le jardin ou le réseau de canalisations de gaz
  • La combustion du gaz fournit de la chaleur ;
  • La chaleur transmise un liquide caloporteur ou à de l’eau ;
  • Ensuite, l’eau est acheminée vers le radiateur via le circuit de chauffage.
  • Le radiateur diffus de la chaleur dans différentes pièces de votre logement ;
  • Certaines chaudières sont associées à des thermostats pour régler la température de votre logement.

Les atouts et les inconvénients des chaudières à gaz traditionnelles

En premier lieu, la chaudière gaz classique permet d’équiper un grand nombre de foyers grâce aux nombreux modèles, formats et puissances disponibles sur le marché. Selon vos besoins, vous pourrez trouver le bon appareil et son installation est encore assez simple. Ce système vous permet de bénéficier à la fois du système de chauffage central ainsi que de la production d’eau chaude sanitaire. De plus, le gaz naturel est encore aujourd’hui l’une des sources d’énergie les moins chères, ce qui est effectivement une solution de chauffage efficace et abordable.

Cependant, comme la combustion nécessite beaucoup d’énergie, les économies de coûts liés à l’utilisation de chaudière gaz traditionnels sont très faibles. Il est actuellement possible de trouver des modèles qui consomment moins d’essence au quotidien.

Enfin, sachez que depuis 2008, la vente de chaudières à gaz traditionnelles est interdite, il n’est alors plus possible d’en installer une dans votre logement. Si vous ne savez pas quel type de chaudière choisir, vous pouvez demander les conseils de professionnels dans ce domaine.

Placer une chaudière à gaz et assurer son fonctionnement normal 

 Les particuliers peuvent installer eux-mêmes et profiter de leur chaudière à gaz fonctionnement, à condition d’avoir une certaine expérience du bricolage. Cependant, il est fortement recommandé de faire appel à des professionnels pour l’installation, afin que l’installation puisse être réalisée dans le respect des règles techniques tout en respectant les règles de sécurité. Seuls des experts qualifiés peuvent fournir des règles de sécurité, particulièrement pour le joint de la chaudière au réseau de gaz.

La réglementation précise également le cadre d’installation des chaudières à gaz pour garantir son fonctionnement normal et la sécurité de l’habitation :

  • L’installation doit être effectuée dans un endroit aéré ;
  • L’installation ne doit pas être effectuée à l’endroit où la hotte a été installée ;
  • L’entretien annuel est obligatoire et doit être réalisé par des professionnels RGE

Maximiser le fonctionnement des chaudières à gaz 

 Pour assurer un excellent rendement (lorsque le gain énergétique est supérieur à la consommation), il faut choisir une chaudière gaz à condensation qui peut atteindre 109 %. Pourtant, pour s’en assurer, il ne faut pas oublier d’effectuer chaque année l’entretien annuel de votre chaudière à gaz. Cette obligation légale est utile pour assurer votre sécurité et son fonctionnement normal. En effet, l’ensemble de l’installation est inspecté par des professionnels RGE (garants environnementaux reconnus) pour prévoir d’éventuels problèmes et éviter les fuites de gaz. Il pourra également vous fournir de précieuses suggestions sur les réglages possibles de la chaudière pour garantir un bon confort de chauffage.

D’un autre côté, il est possible aussi d’améliorer le rendement des installations au gaz en associant des systèmes de chauffage basse température, avec des planchers chauffants et des radiateurs. En effet, si votre appareil fonctionne avec une chaleur douce et que la température de l’eau se situe entre 45 °C et 55 °C, l’efficacité de votre chaudière sera plus optimisée.

Mais combien coûte l’installation d’une chaudière à gaz ? Tenez également compte de votre budget pour installer une chaudière à gaz. Si vous faites appel à un professionnel, sachez que l’installation coûte en moyenne entre 500 et 1400 euros. Ces quantités variables dépendent de la configuration du site dans l’habitation, des coûts de main-d’œuvre, et du système de raccordement au gaz à installer.

Cloisons en placo-plâtre , comment faire ?
Pourquoi faire appel à un plombier ?