Cloisons en placo-plâtre , comment faire ?

Il arrive souvent que vos besoins en logement varient dans le temps et donc des changements structurels sont nécessaires comme diviser un environnement pour obtenir 2 pièces plus petites, faire une cloison ou créer un faux plafond. Heureusement, il existe une alternative valable aux murs de maçonnerie traditionnels, une alternative peu coûteuse et facile à réaliser : le mur en plaques de plâtre. Il est appelé aussi système de construction à sec. Mais quels sont ses avantages ?

Les avantages de la construction à sec.

Les principaux avantages des cloisons sèches sont le prix bas, le faible poids et la possibilité de monter une cloison en placo de forme et de taille non-standard. Vous pouvez le réaliser vous-même. Pour ce faire, vous aurez besoin de profilés métalliques, de vis, de cloisons sèches, de ruban amortisseur, de tuyaux ondulés et de matériel d’insonorisation. Et aussi des outils : une perceuse avec un perforateur, un tournevis, une scie, des ciseaux métalliques, un niveau, un fil à plomb, un mètre ruban, une ficelle, un crayon, une craie, une spatule. Les panneaux de plaques de plâtre sont les uns des matériaux les plus utilisés pour redéfinir les espaces. Vous pouvez monter une cloison en placo n’importe où, en peu de temps. Ils ont de bonnes propriétés thermiques et acoustiques. Qu’il s’agisse d’un muret pour séparer le salon et la cuisine, d’une cloison pour mieux gérer l’espace dans le bureau ou d’une cabine pour créer le dressing tant désiré, les structures en plaques de plâtre sont une solution polyvalente et économique et s’y prêtent très bien. Et aussi à la création de mobilier moderne et original. Mais comment monter une cloison en placo en toute autonomie et en toute indépendance ? Dans cet article, on vous montre étape par étape comment créer votre mur ou votre plafond en plaques de plâtre.

Achetez les bons panneaux et les bons équipements.

Le coût des plaques de plâtre varie en fonction de la taille et des caractéristiques. Il existe de nombreux types sur le marché, adaptés à divers besoins. Pour vous guider dans l’achat, voici une liste des types de plaques de plâtre les plus utilisées : les plaques de plâtre standard, elles sont les moins chères et sont utilisées pour la construction de faux plafonds, murs et meubles. Les panneaux en plaques de plâtre résistant à l’humidité sont idéaux pour les environnements humides tels que la cuisine ou la salle de bain. Ils se distinguent par un coefficient qui indique la capacité d’absorption. Les panneaux en plaques de plâtre ignifuge sont travaillés avec du plâtre semi-hydraté et renforcés de fibre de verre. Ils sont utilisés pour les cheminées et dans les lieux publics. Les panneaux en plaques de plâtre à haute flexibilité sont des panneaux idéaux pour créer des surfaces courbes. Faire monter une cloison en placo est simple et rapide, mais comme toujours, la plupart du travail dépend des outils disponibles. 

Dessinez les guides.

La première chose à faire pour assurer une application correcte et précise des plaques de plâtre est de définir la zone de travail puis de tracer les lignes directrices où appliquer les supports métalliques. Pour compléter cette activité, vous pouvez utiliser un niveau classique à craie ou plus simplement un niveau laser à deux axes avec trépied. La recommandation porte évidemment sur le niveau laser. Assurez-vous de bien planifier l’espace, en prévoyant des ouvertures telles que des portes et des fenêtres. Bien qu’il soit possible de trouver sur le marché des produits comme les mousses adhésives pour plaques de plâtre qui ne nécessitent pas l’assemblage de la structure porteuse. Il vous est recommandé toujours de réaliser cette étape pour garantir solidité et sécurité à vos murs. Utilisez ensuite les guides dessinés sur les murs et les plafonds à l’étape précédente et fixez les profilés métalliques (ou en bois) pour former la structure porteuse. La structure se compose de guides et de montants. Les guides doivent être fixés au sol et au plafond au moyen de chevilles, tandis que les montants doivent être fixés verticalement dans les guides. Avant de les fixer, vérifiez toujours leur perpendicularité à l’aide d’un niveau à bulle.

Montez les panneaux de plaques de plâtre.

Avant de fixer les panneaux à la structure de support, assurez-vous que les panneaux sont coupés et formés pour bien s’adapter à la structure conçue. Fixez ensuite les panneaux aux guides et aux montées à l’aide d’une perceuse-visseuse sans fil et de vis adaptées au matériau de la structure choisie. Pour fixer les panneaux au support, utilisez un pied de travail télescopique si vous travaillez à plusieurs ou même un élévateur pour plaques de plâtre si vous voulez éviter toute probabilité d’erreur et aspirer à la perfection maximale. Pour le raffinement et la décoration, le gros est fait et il ne reste plus qu’à appliquer la bande de plâtre entre les joints pour éviter l’apparition de fissures, procéder au rasage, passer quelques couches de mortier de lissage et attendre 24 heures avant de continuer pour peindre votre nouveau plafond ou espace.

Pourquoi faire appel à un plombier ?
Les différents travaux de plomberie