Traitement contre l’arthrose : quels sont les effets du CBD ?

arthrose

La maladie articulaire, la plus fréquente, l’arthrose, touche 10 millions de personnes en France. Cette pathologie peut provoquer des douleurs chroniques sévères et avoir un impact majeur sur la qualité de vie des patients-d’autant plus que le processus de travail de l’arthrose est dégénératif et irréversible. Bien que le traitement apporté soit totalement symptomatique, de nouvelles idées voient le jour grâce aux cannabinoïdes, ces substances actives issues du cannabis, et leurs propriétés analgésiques et anti-inflammatoires. C’est notamment le cas du cannabidiol, qui a l’avantage de ne pas avoir d’effet mental. Comment le CBD traite-t-il l’arthrose ?

L’huile de CBD : c’est quoi ?

Le CBD est l’une des nombreuses substances actives, présentes dans la plante de chanvre. Deux de ces substances sont aujourd’hui largement connues : d’une part, le tétrahydrocannabinol : THC, qui est consommé en raison de ses effets psychoactifs et interdit dans de nombreux pays sauf pour des usages médicaux strictement contrôlés, d’autre part, le Cannabidiol : CBD apporte de l’espoir à toutes sortes de patients. Le CBD a attiré l’attention de la communauté médicale. Il y a un problème : ses éventuelles propriétés thérapeutiques. Selon les rares recherches et recommandations de consommation qui existent à ce jour, le cannabidiol a des effets analgésiques et anti-inflammatoires, entre autres, et offre des perspectives intéressantes pour le traitement des maladies et maladies neurologiques chroniques. Les dérivés du cannabidiol ont été utilisés pour traiter l’épilepsie et la sclérose en plaques. Par conséquent, la méthode d’administration préférée reste le cannabidiol sous forme d’huile : quelques gouttes sous la langue plusieurs fois par jour. Pour plus d’informations, veuillez cliquer ici planposey.fr

L’arthrose : c’est quoi exactement ?

Douleur chronique invalidante, gêne dans l’exercice quotidien. L’arthrose est une maladie courante, et ses conséquences peuvent avoir un impact majeur sur la qualité de vie. Cette pathologie provoque la dégénérescence progressive des cartilages qui tapissent les extrémités des os articulaires et leur permet de glisser les uns contre les autres sans frottement. Plus le cartilage dégénère, plus le contact entre les deux os pendant l’exercice est douloureux. Ces dommages s’étendent à toutes les structures cartilagineuses : os et tissu synovial et sont irréversibles. La douleur causée peut être modérée et chronique : l’inconfort quotidien, ou elle peut être une douleur aiguë et à court terme causée par une inflammation articulaire. C’est cette combinaison de douleur et d’inflammation qui suggère que le CBD peut être efficace dans le traitement de l’arthrose, mais on en reparlera plus tard. L’âge est un facteur de risque, car la prévalence de la maladie augmente chaque année. Encore plus, la pression excessive sur les articulations due au surpoids ou à un exercice intense prolongé, puis les maladies articulaires telles que chondrocalcinose, ostéonécrose ou polyarthrite rhumatoïde. Ensuite, la fragilité naturelle du cartilage. Après, l’anatomie anormale. Et les séquelles de traumatismes osseux et articulaires. Enfin, l’hérédité en particulier l’arthrite de la main.

Arthrose et CBD : le principal rôle de cannabidiol dans un traitement symptomatique de l’arthrose

En consultant la littérature scientifique montrant le lien entre cbd et arthrose, on a découvert trois axes principaux : le rôle du système endocannabinoïde : SEC dans la gestion des douleurs rhumatismales. Le SEC contient des récepteurs cannabinoïdes présents dans le système nerveux central et périphérique : CB1 et le système immunitaire : CB2. Ce lien avec les douleurs rhumatismales a fait l’objet d’un rapport de recherche médicale publié en 2014, qui concluait : « Il existe de plus en plus de preuves issues d’études précliniques menées sur des animaux soutenant les cannabinoïdes endogènes. Ce système peut être utilisé comme cible thérapeutique pour les rhumatismes. » Comme indiqué dans une revue de 2008, l’efficacité globale du cannabidiol pour la douleur chronique et inflammatoire inclut la douleur provenant des articulations telles que l’arthrose, l’arthrite et la polyarthrite rhumatoïde. La capacité du cannabidiol à soulager les douleurs articulaires et l’inflammation associées à l’arthrose. Deux études pré-cliniques chez le rat tendent à prouver les bienfaits du CBD sur l’arthrose.

Comment utilise-t-on le CBD pour l’arthrose ?

Les preuves actuelles des effets du CBD sur l’arthrose sont complètement anecdotiques et convaincantes. Bien qu’il n’y ait aucune valeur scientifique rigoureuse, ces preuves montrent que les patients prenant diverses formes de cannabidiol peuvent améliorer la douleur. Il y a un avantage : contrairement aux médicaments : même légers, le CBD ne provoque pas d’effets secondaires. Cependant, si vous envisagez de tester le CBD pour votre arthrose, n’oubliez pas les recommandations suivantes. En plus des médicaments, le CBD doit être utilisé pour traiter l’arthrose et uniquement pour soulager la douleur. L’admission devrait inclure un plan de gestion de la douleur plus complet, comprenant des activités physiques et un soutien psychologique si nécessaire. Le cannabidiol ne provoque pas d’effets secondaires, il peut donc être consommé pendant longtemps. Le THC étant illégal en France, le produit final de cannabidiol doit être fabriqué à partir de plantes médicinales de cannabis avec une teneur en THC inférieure à 0,2 %. La prise de cannabidiol doit être progressive : commencez par une faible dose et augmentez progressivement au besoin. La qualité du produit est essentielle : choisir votre huile de CBD auprès d’un distributeur averti est essentiel.

Remplacement de votre toiture : Ne manquez pas ces signes d’alerte
Conseils pour bien choisir votre location de bureau