Résistance de cigarette électronique : guide pratique

Résistance de cigarette électronique

La résistance d’une e-cigarette est la même que la résistance de tout autre type de matériau, donc, elle fonctionne exactement de la même façon : c’est un fil fin qui génère de la chaleur lorsque le courant circule. Dans une e-cigarette, c’est la résistance qui permet à l’e-liquide de s’évaporer et de produire la même fumée qu’une cigarette traditionnelle : lorsque vous appuyez sur le bouton se trouvant sur la batterie de la cigarette électronique, le courant traverse la résistance et celle-ci commence à chauffer. La résistance est située à l’intérieur du réservoir de l’e-cigarette (le clearomiseur) rempli d’e-liquide. L’e-liquide chauffe puis s’évapore au contact avec la résistance. Mais alors, qu’est ce qu’un coil de cigarette électronique ?

La résistance de cigarette électronique : fonctionnement de base

La résistance prend généralement la forme d’un petit cylindre métallique vissé dans le réservoir de la cigarette électronique. Il s’agit d’un consommable, c’est-à-dire que le produit a une durée de vie limitée et doit être remplacé régulièrement.

La résistance est la partie qui chauffe et évapore le liquide de la cigarette électronique. Il existe de nombreux types de résistances avec des valeurs multiples et chaque e-cigarette a sa propre résistance. Il peut être dévissé pour le nettoyage ou la modification. La valeur de la résistance est exprimée en ohm. La valeur de résistance (en ohms) est inversement relative à la puissance de la cigarette électronique : plus la valeur de résistance est basse, plus la cigarette électronique est puissante. Alors, une faible résistance produira plus de vapeur et de HIT, mais consommera plus d’énergie et donc plus de batterie. Il faut choisir la résistance en fonction de la batterie, et il faut savoir que toutes les valeurs de résistance ne sont pas nécessairement compatibles avec tous les types batteries. Rendez-vous sur le site vapoter.fr si vous voulez savoir qu’est ce qu’un coil de cigarette électronique.

La résistance de cigarette électronique : pourquoi elle chauffe ?

Les électrons du courant traversant la résistance sont ralentis par des atomes du matériau composant la résistance. À mesure que la vitesse diminue, l’électron perd de l’énergie (énergie cinétique). Ensuite, cette énergie cinétique est convertie en énergie thermique, libérant ainsi de la chaleur.

C’est l’effet Joule : dans tous les systèmes isolés, il doit y avoir conservation de l’énergie, qui est le principe de base de la thermodynamique. L’énergie cinétique que les électrons perdent lorsqu’ils sont ralentis par la résistance doit bien se retrouver quelque part. Et dans celui-ci, il sera converti en chaleur.

La résistance de cigarette électronique : composition

Dans le monde de la vape, la partie cylindrique qui est généralement en métal et vissée dans un réservoir qui contient du liquide est appelée résistance. La « coque » métallique est constituée de coton qui permet de récupérer du liquide et de fils ou filaments résistifs, qui sont chauffés par le passage du courant. Le coton s’enroule autour des filaments et absorbe le e-liquide par capillarité. Les filaments chauffent directement le coton imbibé du liquide.

Traditionnellement, le filament est en kanthal ou en nickel chrome, cependant, certains matériaux (tel que le titane ou le Nickel) peuvent être utilisés pour réaliser des résistances afin de contrôler la température. En effet, les matériaux qui composent les résistances se développent très rapidement, toutefois, il y a toujours une pièce pour récupérer et contenir le liquide, et une autre matière pour chauffer. Le haut de la coque peut également contenir une grille pour éviter les projections de liquide, et il peut avoir des formes différentes selon le modèle de votre e-cigarette.

La résistance de cigarette électronique : comment l’amorcer ?

L’amorçage de la résistance est l’étape de trempage du coton de la résistance avec du liquide. Cela doit être fait avant d’utiliser la résistance pour la première fois.

Pour ce faire, il vous suffit de la tenir dans votre main au lieu de la tordre sur la cigarette, puis de verser quelques gouttes d’e-liquide sur le coton directement pour voir l’intérieur de la résistance. Vous devez le laisser tomber goutte à goutte, en laissant le coton s’imprégner entre chaque goutte, puis arrêter dès que le coton est très humide. La résistance a généralement des trous pour exposer le coton, qui est ensuite immergé dans le liquide. Le liquide doit être versé dans ces trous goutte à goutte.

Afin de bien amorcer, vous pouvez également aider la résistance quand elle est vissée à la cigarette électronique. Il est nécessaire de tirer doucement le bout de la cigarette pendant longtemps (comme vapoter), mais ne déclenchez pas la batterie. Il est préférable de fermer l’entrée d’air autant que possible tout en ajustant le débit d’air. Cela fera monter le liquide dans le coton, qui devrait l’absorber plus rapidement.

Une fois l’amorçage terminé lors de la première utilisation, il n’est pas nécessaire de répéter l’opération, juste au moment où la résistance change. Si l’étape d’amorçage n’est pas effectuée, votre e-cigarette sera inutilisable en raison du goût de brulé très désagréable.

La résistance de cigarette électronique : quand faut-il la changer ?

La résistance est un consommable qui a une durée de vie courte et doit être remplacé régulièrement. Sa durée de vie dépend de votre utilisation, de la force de la cigarette ainsi que du type de résistance. En fait, plus vous utilisez de cigarettes électroniques, plus la durée de vie de la résistance est faible. Cependant, s’il faut vraiment se faire une idée, on peut dire qu’en moyenne, la durée de vie de la résistance est de 3 semaines. Ce sont les composants de la résistance qui ont une courte durée de vie. Par conséquent, lorsqu’un de ces deux éléments ne fonctionne plus correctement, il est nécessaire de changer la résistance.

Soit le coton n’est plus immergé de liquide, soit le filament ne chauffe plus assez. Par conséquent, il y a deux raisons pour changer la résistance :

– Échauffement insuffisant du filament : le vapoteur n’a plus la sensation du début, la résistance devient un peu lente, et la puissance est bien moindre que lors de sa première utilisation. Elle a besoin d’être changée.

– Le coton ne peut plus remplir sa fonction et ne peut plus absorber : parfois, vous aurez un goût brûlé, sec et très désagréable, vous devez rapidement changer la résistance.

Il faut savoir que changer la résistance revient presque à posséder une nouvelle cigarette électronique. C’est très agréable, car vous retrouvez la sensation du début et l’effet sera meilleur après le changement de résistance. Parfois, la résistance baisse rapidement, ce qui est relativement rare, mais c’est comme une ampoule. Le fil de résistance est si fin qu’il se détend parfois rapidement et que la résistance ne dure que très peu de temps. Néanmoins, avec le développement du matériel, cela se produit de moins en moins.

Services de téléassistance pour personnes âgées : guide en ligne
Bénéficier de tarifs avantageux pour un achat de chicha en ligne