Quand utiliser l’invite de commande pour un dépannage ?

En fait, la fameuse fenêtre noire, de l’invite de commande Windows est souvent très intimidante pour les utilisateurs avec son apparence insidieuse. Cependant, l’invite de commande, est facile et (pas seulement pour le surdoué de Windows), il peut vous fournir de nombreux services au quotidien. En outre, vous pouvez utiliser l’invite de commande pour un dépannage avancé.

Servir, l’invite de commande ?

En effet, compréhensible avec certaines commandes aussi simples, n’importe qui peut facilement obtenir sa propre adresse IP, ou bien vérifier la fluidité du réseau, et même obtenir des détails sur les périphériques branchés à son ordinateur. Si, pour une raison quelconque, par exemple, vous avez vraiment besoin de trouver l’adresse IP de votre machine sur votre réseau local, rien de plus simple, l’invite de commande y parviendra en moins de temps qu’elle ne vous l’indique. 

Autre exemple, avez-vous perdu ou oublié les mots de passe de votre connexion Wi-Fi ? Pas de panique, vous pouvez facilement le trouver en utilisant la ligne de commande. Enfin, un rapport complet sur l’état de la batterie d’un ordinateur portable peut être reproduit avec une simple commande. 

Essayer seulement de taper les mots power fg/batteryreport sur la ligne de commande et le résultat vous étonne. Pour plus de détail, pourquoi l’invite de commande pour un dépannage ?

Lancer le mode sans échec de Windows avec l’invite de commande !

Lorsque votre ordinateur avec le système d’exploitation Windows s’allume, ne démarre pas convenablement ou devenu, très délicat, vous pouvez démarrer un ordinateur en mode sans échec pour résoudre le problème. En fait, le mode sans échec ou mode sécurisé est un mode de démarrage spécial avec lequel le système d’exploitation n’exploite que ses éléments obligatoires, en évitant d’effectuer des pilotes tiers ou des programmes qui pourraient déchaîner un mal fonctionnement. 

En fait, comment démarrer un pc en mode sans échec Sous Windows (il faut bien voir quel genre de Windows, vous avez à faire.) gardez enfoncée la touche Windows de votre clavier, puis appuyez sur la touche R (Raccourci clavier : Win+R). Avec la fenêtre qui apparaît, tapez msconfig avec l’invite de commande et appuyez sur Entrée et puis cliquez sur l’onglet Accueil en haut qui apparaît. 

Parfois, le simple fait de démarrer un ordinateur en mode sans échec, puis de quitter Windows sans faire grand-chose suffit à résoudre le problème. En fait, le mode sans échec a des vertus auto-réparatrices. Certainement, cela ne peut pas marcher à tous les coups, cependant essayez cette méthode assez simple avant tout, surtout si le fautif est un pilote de matériel nouvellement installé. Et, comment supprimer le mode sécurisé ? Il suffit de décocher l’option de démarrage adéquate. Et si l’ordinateur ne marche pas convenablement malgré tous vos essais de réparation en mode sans échec ?

Utiliser l’invite de commande pour réparer votre ordinateur !

Dans les situations extrêmes, utiliser l’invite de commande pour un dépannage avancé peut s’avérer efficace. En fait, quand ni la recherche de logiciels malveillants ni la désinstallation d’un logiciel n’ont l’effet escompté, il est possible de restaurer Windows ainsi que de le remettre avec un état antérieur. 

En effet, pour redémarrer un pc, maintenez et appuyez sur la touche F8 en même temps. Avec l’écran Options de démarrage avancé, opter pour le Mode sans échec avec invite de commande. Et puis, appuyez sur entrée et connectez-vous en tant qu’administrateur. Quand l’invite de commande se visualise, essayer de taper cette commande et entrée : rstrui.exe. 

Suivez seulement les instructions de l’assistant pour poursuivre la restauration du système et la tour est jouée. Bref, avec les systèmes d’exploitation Windows, l’invite de commande est un outil très efficace avec un champ d’entrée munie d’un écran de bord. Cet outil peut être utilisé pour accomplir des commandes saisies et exécuter des fonctions d’administration plus optimisée. 

De plus, elle peut aussi utiliser avec le cadre d’un dépannage ainsi qu’être entamée afin de résoudre certains problèmes Windows un peu sophistiqués. Prenez, un dernier exemple concret, la commande chkdsk/r devrait être suffisante pour découvrir et rectifier machinalement les erreurs du système de fichiers ainsi que les secteurs défectueux dans un disque dur. Enfin, si vous êtes obligé de formater le disque dur sans parvenir à la fonction de formatage de Windows, à ce moment précis, la commande format, est vraiment une commande puissante pour l’exécuter. Il vous suffit de fournir le nom du volume et la commande effacera toutes les données contenues dans ce volume.

Pourquoi et comment changer vos disques de frein ?
Les sandales plates indispensables pour les femmes en été