Qu’est-ce que la saccharine ?

Très populaire aux États-Unis, mais aussi en France et ailleurs, la saccharine fait partie des édulcorants utilisés dans de nombreux produits alimentaires commercialisés dans les supermarchés. Son rôle est de donner à ces derniers un goût sucré. Qui l’a découvert et est-il sans risque pour la santé ?

La saccharine : quelle différence avec le sucre ?

Référencée sous le numéro E954, la saccharine est un édulcorant artificiel. Ce produit est jusqu’à 400 fois plus sucré que le sucre que nous utilisons quotidiennement. Ainsi, il en suffit une petite quantité pour donner aux aliments un goût sucré. A haute concentration, il peut, en revanche, avoir un arrière-goût amer. Pour éviter cela, les fabricants le mélangent avec d’autres édulcorants comme l’aspartame.

Les fabricants d’aliments apprécient l’utilisation de ce produit. En effet, outre son pouvoir sucrant élevé, la saccharine a une longue durée de vie. Il est possible de la conserver pendant plusieurs années.

Pour la petite histoire, c’est le plus ancien des édulcorants. Elle a été découverte aux États-Unis en 1879. C’est le chimiste Fahlberg qui l’a entièrement découvert de manière entièrement accidentelle lors d’un dîner. Il ne s’est pas bien lavé les mains et a été surpris par un goût assez étrange. Il s’est alors précipité dans son laboratoire pour analyser l’origine de ce goût, et il a découvert la saccharine avec un autre scientifique nommé Remsen.

Peu de temps après sa découverte, la saccharine a déjà été commercialisée. Son utilisation s’est surtout répandue durant la seconde guerre mondiale. Elle peut être produite de différentes manières. La voie de synthèse du scientifique Fahlberg utilise du toluène. Mais, celle-ci ne permet pas d’obtenir un rendement correct. Une autre voie de synthèse a été améliorée en 1950 à Ohio. Celle-ci utilise de nombreux produits à ne citer que l’acide anthranilique, le chlore et l’ammoniac. Et en 1967, une autre voie a été découverte et cela utilise de l’o-chlorotoluène. Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.soyez-curieux.fr.

La consommation de la saccharine est-elle sans danger ?

Plusieurs études ont été réalisées pour analyser et évaluer les éventuels dangers de la consommation de la saccharine. Celles-ci ont toutes démontré qu’elle peut être consommée sans soucis, par tout le monde, même les diabétiques.

En 1970, une nouvelle étude canadienne a semé le doute. Selon celle-ci, la consommation de ce produit à très fortes doses engendre un cancer de la vessie. L’expérimentation a été effectuée sur un rat mâle. Des analyses approfondies viennent par la suite affirmer que cet effet est spécifique au rat et ne concerne pas les êtres humains. Ainsi, ce produit n’est pas cancérigène pour l’homme. Une centaine de pays dans le monde l’approuvent.

De nombreuses autres études ont été faites pour évaluer la saccharine. Les plus récentes datent de 1993 par le JECFA, et en 1995 par le CSAH de l’Union européenne. Celles-ci révèlent qu’il s’agit d’un produit sans danger.

Dans quels aliments trouve-t-on la saccharine ?

Il est possible d’utiliser la saccharine en tant que sucrettes pour sucrer vos boissons faites maisons comme le thé, le café ainsi que vos diverses préparations culinaires.

 Ce produit entre aussi dans la composition de nombreuses boissons vendues dans le commerce comme les limonades, les thés glacés, les boissons énergisantes, les boissons lactées, etc. On en trouve aussi dans de nombreux aliments comme la crème glacée, le chocolat, le chewing-gum, les confitures, les pâtisseries, les sauces, etc.

Toutefois, comme tout produit, il faut éviter l’excès de consommation de la saccharine. La dose journalière recommandée par les scientifiques, notamment ceux de la FDA ou Food and Drug Administration et de 5 mg/ kg de masse corporelle. Ainsi, si vous pesez 60 kg, évitez d’en consommer plus de 120 mg par jour.

Saccharine, des bienfaits particuliers ?

La saccharine est un produit à faible teneur en calories et qui ne peut être transformé par l’organisme. Après sa consommation, il est par la suite évacué complètement de votre corps par vos reins. Ainsi, il n’apporte aucune modification à votre corps. Ce qui est idéal si vous comptez perdre des poids, ou du moins, ne pas en gagner.

Remplacer les sucres classiques par ce produit vous évite de consommer une grande quantité de calories. Par ailleurs, son utilisation ne compromet pas de manière importante ni la texture, ni le goût de vos préparations. Puis, comme la saccharine n’est pas métabolisée par l’organisme, il n’affecte pas votre taux de glycémie. Ce qui le rend plus adapté aux personnes diabétiques.

Enfin, contrairement au sucre raffiné, la saccharine n’augmente pas les risques de caries dentaires. En effet, comme ce produit ne peut être fermenté en acide par les bactéries se trouvant dans votre bouche. Sachez toutefois que les produits commercialisés sur le marché ne contiennent pas uniquement de la saccharine. De nombreux autres ingrédients peuvent entrer dans leur réalisation. Et il se pourrait que certains d’entre eux ne soient pas adaptés aux personnes souffrant de diabètes et augmentent les risques de caries.

Consulter une entreprise spécialisée en construction de maisons à Nantes
Les rideaux : un élément important de votre intérieur