Contrôle technique : que faire avec un impact sur le pare-brise ?

impact sur le pare-brise

Tout conducteur d’automobile peut subir un pare-brise endommagé ou fissuré. Tout comme la crevaison des pneus, il s’agit d’un aléa assez fréquent. Pouvez-vous passer le contrôle technique avec un impact pare brise ? Que faire quand une fissure se présente au niveau de celui-ci ? Trouvez toutes les réponses à vos questions.

Que faut-il faire en cas d’impact sur le pare-brise ?

Pour vous protéger des objets, insectes, animaux et autres débris sur la route pouvant entrer en collision avec votre véhicule durant un trajet, le pare-brise constitue un élément indispensable.

La vérification de la visibilité du conducteur lorsqu’il est au volant de sa voiture fait partie des objectifs d’un contrôle technique. Ainsi, le contrôleur doit évaluer l’état de votre pare-brise. Le recalage n’est pas automatique pour un impact pare brise contrôle technique.

Néanmoins, sans qu’une contre-visite ne soit nécessaire, une mention de mauvais état peut être inscrite sur le procès-verbal. Cela concerne notamment un impact mesurant moins de 3 cm de diamètre, l’existence de moins de trois impacts de plus de 1.5cm, un décollement de feuilles de verre ou des bulles ne dépassant pas 3 cm de diamètre ainsi qu’une fissure se trouvant hors de la zone de balayage des essuie-glaces et n’excédant pas un cercle de 30 cm.

Pour plus d’informations, contactez un professionnel.

Impact sur un pare-brise : est-ce un motif de contre-visite ?

En 2018, une réforme a été apportée au contrôle technique. Suite à cela, le pare-brise est concerné par certaines nouvelles règles. Pour certaines anomalies, une contre-visite peut être obligatoire. Un impact pare brise nécessite une contre-visite dans plusieurs cas de figure.

D’abord, ce contrôle est indispensable lorsque l’impact est localisé à moins de deux centimètres du détecteur de pluie. Ensuite, c’est également le cas si le pare-brise est cassé, s’il existe plus de trois impacts ou si la fissure est importante. Puis, un impact se trouvant dans le champ de vision du conducteur entraîne également une contre-visite.

Par ailleurs, toutes détériorations de votre pare-brise entrainant la limitation de l’usage de votre voiture ne passe pas durant un contrôle technique. Avant de passer une contre-visite, vous serez donc amenér à effectuer les réparations requises liées à l’impact.

Pouvez-vous rouler avec un impact sur votre pare-brise ?

Il est toujours très risqué de rouler avec un pare-brise endommagé ou fissuré. En effet, l’impact peut s’empirer et l’abîmer complètement. Par ailleurs, le pare-brise est souvent sujet à un examen minutieux lors d’un contrôle technique, car la visibilité au volant est essentielle pour la sécurité.

Le remplacement ou la réparation de celui-ci est obligatoire en fonction de la taille et de l’emplacement de la fissure. En effet, rouler avec un impact important sur son pare-brise est tenu pour infraction routière par la police. Ainsi, il est passible d’une amende de 3e classe.

En cas d’impact de votre pare-brise, vous devez donc vous rendre chez un professionnel pour une éventuelle réparation ou remplacement avant d’effectuer le contrôle technique. Cela vous évitera un recalage à cause de votre pare-brise. Le professionnel effectuera un diagnostic de votre véhicule pour vous conseiller de l’intervention nécessaire.

Quelle puissance pour une alimentation PC ?
Trouver une entreprise de plomberie à Annecy