Conseils pratiques pour vivre avec un pervers narcissique

pervers narcissique

Des relations amoureuses sont parfois le théâtre de violences conjugales physiques. Mais il existe également une autre violence tout aussi dangereuse et plus insidieuse… Et c’est exactement dans les non-dits et le silence que le pervers narcissique agit faisant des victimes chez un couple sur huit, d’après les statistiques les plus récentes. Aimer ce type de personne peut être aussi gratifiant que difficile. Découvrez les meilleures astuces pour garantir un certain bien-être au sein du couple.

Comment reconnaître un pervers narcissique ?

Le narcissisme et la perversion dominent le manipulateur narcissique. Il vit dans le contrôle total aussi bien de lui-même que des autres. Et son mode de communication se base essentiellement sur le rapport de force. Une personne narcissique savoure la soumission de l’autre en dominant constamment une situation. Au quotidien, cet élan de domination se caractérise par un rabaissement systématique de son partenaire, du chantage, des menaces, des reproches constants aboutissant à une privation de liberté.

Comment vivre avec un perver narcissique ? Il n’est pas évident de s’en sortir indemne. Socialement, cette personne correspond à un être charmant. C’est en privé que sa domination et ses exigences non calculées font surface. La victime vit une humiliation quotidienne. Le but de ce manipulateur consiste à l’isoler, en supprimant radicalement tout libre arbitre et en lui confisquant sa confiance et son estime en soi. Cette relation toxique s’établit de manière progressive.

Comment vivre avec un pervers narcissique ?

Comment vivre avec un perver narcissique ? Il faut avant tout s’armer de patience. Vous devez reconnaître la nature vulnérable de l’individu qui partage votre vie en témoignant de la tolérance et de l’empathie face à chaque attitude égocentrique exprimée par votre partenaire. Au niveau des critiques constructives, un apprentissage s’avère nécessaire étant donné que ce manipulateur a beaucoup de mal à reconnaître ses torts. Ne vous prêtez pas au jeu de la confrontation ! Au contraire, si vous manifestez constamment de l’admiration envers lui, il est fort probable que votre relation fonctionne bien.

Un pervers narcissique refuse toute sorte d’aide sauf s’il se sent au fond du gouffre. Mieux vaut alors lui suggérer un manipulateur narcissique guérison, c’est-à-dire une démarche thérapeutique, même si ces individus se croient supérieurs aux thérapeutes. Beaucoup mettent fin à la thérapie de façon prématurée, car ils ont l’impression permanente de se faire critiquer.

S’écouter et pratiquer la pleine conscience

Qu’importe ce que vous avez lu ou entendu, le pervers narcissique peut évoquer du charme. Vous pouvez faire la sourde oreille à votre entourage si globalement, votre relation vous satisfait. Mais si vous ne cessez de vous plaindre à propos de votre partenaire auprès de vos proches, il est possible que vous ne vous écoutiez pas. Il s’agit même d’un signe que votre vie de couple est mauvaise pour vous, mais vous ressentez des difficultés à l’admettre, à vous écouter. Gardez donc l’ouïe fine lorsque vous vous confiez aux autres, vos propres remarques pourront vous surprendre.

Parfois, certaines victimes restent en couple avec ce type de personne, car ce dernier leur fait sentir spécial(e) face au regard d’autrui. Si vos proches admirent votre compagnon/compagne, vous pouvez profiter de ce type de prestige et de « puissance ». Mais il est impératif que vous vous demandiez honnêtement si l’apport de la relation pour vous vaut la peine d’endurer ces abus de comportement.

Pratiquer la pleine conscience aiderait certains pervers narcissiques à mieux vivre. Cette sorte de méditation permet de détecter un début de colère par exemple. Ensuite, il devrait progressivement changer son comportement avant que cela ne dégénère. Si vous souhaitez suggérer cette activité en douceur, sans précipiter votre partenaire, vous pouvez la pratiquer vous-même d’abord, puis l’inviter à essayer ensuite.

Renforcer le positif et être réaliste

Des études et recherches ont démontré que féliciter un comportement particulier, comme la manière de gérer une situation donnée, ou de faire plaisir aux autres, renforce ledit comportement. Ainsi, vous pouvez favoriser la confiance et l’estime de soi de votre compagnon/compagne en cas de problème.

Il est raisonnable d’espérer et de s’attendre à une amélioration d’un comportement précis, mais il est impossible de compter sur un changement de personnalité. Restez donc réaliste et trouvez du temps pour vous poser les bonnes questions. Pourquoi ne pas établir une liste de ce que vous aimez et de ce que vous n’aimez pas chez lui/elle ? Demandez-vous ensuite si les choses que vous appréciez compensent celles qui vous affectent. À long terme, pourriez-vous vivre avec ces choses que vous n’aimez pas ? Car si certaines facettes de la relation peuvent s’améliorer avec le temps, d’autres risquent de ne jamais évoluer. De ce fait, il est parfois préférable de fuir avant de se sentir épuisé. À moins d’une grande prise de conscience, les personnes narcissiques s’avèrent infatigables, indéboulonnables et vous pourrez vous sentir démuni(e) ou blessé(e) dans votre propre égo. Si vous avez l’impression que l’effort va à sens unique, un monde meilleur vous sourira assurément.

Les raisons d’avoir une structure informatique efficace
Actus santé : profiter d’un portail en ligne